TGS

4 caractéristiques d'un réseau de franchise performant

Le 27.03.2019 0 commentaires
réseau franchise

A l’heure où tout le monde évoque le bien-être au travail, la santé des dirigeants et s’interroge encore sur ce qui pourrait bien motiver les milléniales au travail, intéressons- nous aux réseaux où il fait bon vivre.

 

1/ Un réseau apprenant au service de ses franchisés

Pour devenir un réseau apprenant, il faut d’abord être convaincu que la performance résulte du comportement humain. Ce n’est pas qu’une question de processus et d’originalité de concept.

3 priorités sont à envisager :

Préparer le recrutement de vos futurs franchisés

Il conviendra de privilégier l’analyse du savoir-être et des valeurs plus que l’analyse des connaissances et de l’expérience. Beaucoup d’outils sont à présents disponibles pour sécuriser les recrutements en analysant les personnalités. Une enquête que nous avons conduite dernièrement à également mis à jour que 70% des franchisés les plus performants étaient des timides.

Bien réfléchir au profil type en termes de personnalité sera nécessaire à un bon recrutement. Réserver un budget pour analyser toutes les candidatures doit faire partie du modèle économique.

 

La professionnalisation de la transmission du savoir et du savoir-être.

Nombre de réseaux mettent en place une formation d’intégration qui empile les connaissances dans un espace -temps très court. Force est de constater que quelques semaines après, aucun incontournable du concept n’est intégré. Les animateurs se retrouvent alors dans une posture d’accompagnement très difficile. Professionnaliser les formateurs internes et les animateurs à l’ingénierie pédagogique est indispensable pour garantir une meilleure appropriation du manuel opératoire. L'objectif de la rédaction du manuel opératoire est de référencer les bonnes pratiques. C'est donc un moyen efficace de s’appuyer sur une base de connaissance est également un plus. Il s’agit d’un outil qui permet de ranger, valoriser et faciliter l’accès à la connaissance du réseau et de la mettre à jour en temps réel.

 

Soigner son animation pour engager ses franchisés

Les animateurs de réseaux endossent plusieurs casquettes : formateur, auditeur, animateur, coach. Sont-ils tous à l’aise sur la palette comportementale ? Pas sûr. En permettant à chaque animateur de professionnaliser sa posture, le réseau garanti la valeur ajoutée de l’animateur à chaque visite de franchisés. L'animation du réseau doit donc permettre de motiver et de fidéliser ses franchisés.

Un réseau apprenant n’entend plus ses franchisés dire :

- je n’ai pas le temps de venir en formation,

- encore la visite de l’animateur : quelle perte de temps !

- tient il vient relever les compteurs

Et plus aucun animateur ne revient en visite franchisé en constatant que rien n’a bougé et que le franchisé à dit « oui » à tout par principe à la dernière visite. Etablir un parcours de formation des franchisé adéquat est donc très important pour développer l'ensemble des talents des franchisés et qu'ils se réjouissent donc des animations prévues par la réseau.

Le réseau apprenant permet également de se concentrer sur l’expérience client final, de mettre en avant la considération client en passant par la considération collaborateurs et incite naturellement chacun à donner le meilleur de soi-même.

 

2/ Un réseau qui accompagne les franchisés dans le pilotage de leur projet d'entreprise.

Il y a souvent un décalage entre la volonté du franchisé à vouloir gérer un centre de profit et l’ambition d’en faire un outil créateur de valeur pour soi et pour les autres.

Un réseau où il fait bon vivre aide ses franchisés à poser leur projet de vie, à faire coïncider le projet d’entreprise et ajuster les objectifs et indicateurs.

Les têtes de réseau qui aident les franchisés à construire un plan d’action permettant de passer les paliers rapidement pour embaucher, se rémunérer davantage, devenir multi-franchisé vivent des conventions qui ressemblent à des réunions de famille.

Ces réseaux ont souvent mis en place un parrainage par d’autres franchisés expérimentés chargés d’accompagner les nouveaux sur la posture d’entrepreneur.

 

3/ Un réseau qui met l’accent sur l’équilibre vie personnelle et vie professionnelle.

En considérant que chaque acteur du réseau doit comprendre qui il est, ce pourquoi il est bon, développer sa confiance en lui, mettre en place un dispositif de soin autour de lui et préserver ses équilibres, la tête de réseau augmente son capital humain, révèle le meilleur de chacun et fidélise.

 

4/ Un réseau qui crée de la valeur immatérielle.

La valeur immatérielle tient en plusieurs points :

- Le capital marque

- Le capital humain

- Le capital organisationnel

- Le capital partenaires

- Le capital client

- Le capital savoir

- Le capital sociétal

- Le capital naturel

- Le capital actionnaire

- Le capital système d’information

En augmentant la valeur de chacun de ces points, le réseau développe un état d’esprit centré sur ce qui fait sa réussite et noue des liens forts et de confiance avec toutes les parties prenantes.

 

Articles similaires

recrutement-franchises
Le 15.05.2018
par  Pascale PECOT  - Consultant(e)

Recrutement des franchisés : comment sélectionner le bon profil ?

Et si le recrutement de bons franchisés n’était finalement qu’une conséquence ? Notoriété de l’enseigne, satisfaction des clients, satisfaction des partenaires, excellence opérationnelle, ce sont les principaux attraits qui feront venir à vous les bons candidats. Les enjeux sont cruciaux pour l’image de l’enseigne et sa...
enquete-client-mystere
Le 04.04.2018
par  Emmanuelle BREMOND  - Consultant(e)

Enquête client mystère : comment faire gagner 20% de chiffre d'affaires à vos franchisés

Pourquoi le franchiseur demande-t-il une enquête client mystère ? La plupart du temps, lorsqu’un franchiseur commande une enquête client mystère, c’est qu’il perçoit que son réseau est en sous-régime. Il sent qu’il y a des points de progrès. Problème, il ne sait pas toujours où chercher ces axes d’amélioration.
Contactez-nous