Cette réponse a été mise à jour le 27/04/2020.

Oui, l’ordonnance du 27/03/2020 a prévu une prise en charge du salaire à hauteur de 80% dans la cadre du chômage partiel.

Dans le détail, l’employeur devra rémunérer son employé à domicile et sera remboursé ultérieurement par l’État via le chèque emploi service universel (Cesu).

Les particuliers employeurs tiennent à la disposition des unions mentionnées à l’alinéa précédent, aux fins de contrôle, une attestation sur l’honneur, établie par leur salarié, certifiant que les heures donnant lieu à indemnité n’ont pas été travaillées.

Le calcul de l’indemnité versée au titre du placement en activité partielle d’un salarié d’un particulier employeur, peut tenir compte des heures non travaillées au-delà de la durée légale de 35 heures par semaine et jusqu’à la durée de 40 heures (salariés du particulier employeur) ou 45 heures (assistants maternels).

Dirigeants, employeurs, découvrez toutes les réponses aux questions que vous vous posez dans notre foire aux questions dédiée à la crise du Coronavirus.