TGS

La Transat de Gauthier en Solitaire : qualification en course validée pour la Mini Transat 2021 !

Le 16.09.2020 0 commentaires
La Transat de Gauthier en Solitaire, Course, Vendée, Gauthier Verdon

Gauthier Verdon, avocat collaborateur et skipper sponsorisé par le groupe TGS France, se classe en 44ème position du classement "série" de la course  "Les Sables, Les Açores en Baie de Morlaix".  Il valide ainsi la 1ère étape de son parcours de qualification pour la Mini-Transat 2021 ! Découvrez le récit de sa première course au large et en solitaire :

Après un départ des Sables d'Olonne le 04 août dernier, Gauthier Verdon, skipper officiel du Groupe TGS France, aura parcouru 1500 milles en solitaire durant le mois d'août. Constituée de trois étapes, la course au large Les Sables, Les Açores en Baie de Morlaix lui aura permis de valider son parcours de qualification hors course pour la Mini Transat 2021, tout en lui réservant de nombreuses surprises.

ETAPE1 : LES SABLES - LES SABLES EN PASSANT PAR BELLE-ILE

Cette première étape de 200 milles avait valeur de passage initiatique pour notre navigateur qui n'avait jamais pris le départ d'une régate à la voile, et encore moins d'une épreuve de course au large ! Bien qu'il ait déjà effectué ce parcours en entraînement, cette étape s'est révélée être un beau challenge sportif pour Gauthier Verdon qui a fait face à des conditions météorologiques instables (manque de vent). Bloqué durant un après-midi dans la pétole au large de Belle-Ile-en-Mer, notre navigateur a du redoublerd'efforts pour s'adapter à l'évolution du vent et faire avancer son bateau malgré les courants contraires. Un enseignement ? Rester coûte que coûte dans le peloton pour ne pas creuser les écarts qui sont ensuite difficiles à combler pour un coureur isolé. Cette première expérience fut riche pour notre skipper qui se réjouit de l'avoir réussie et d'avoir osé se lancer dans l'aventure : une premier pas vers la Mini Transat est franchi !

" Cette première expérience en course fut une BELLE AVENTURE mais une COURSE DIFFICILE... J'avais un peu peur de me tromper dans mes choix tactiques mais au final, je suis plutôt satisfait de ma course (même si je ne caracolais pas en tête)."

ETAPE 2 : LES SABLES - ROSCOFF EN PASSANT PAR WOLF ROCK

Cette deuxième étape essentielle pour valider la première représentait une nouveau défi pour notre skipper qui a dû traverser deux fois la Manche et contourner le fameux dispositif de séparation du trafic d'Ouessant avec ses processions de cargos ! Dans le dernier paquet au départ de l'étape, notre collaborateur réussit, à force d'efforts, à recoller au groupe avant que les conditions météo ne changent, avec un vent soufflant à plus de 25 nœuds... Avançant face au vent et contre les vagues, la situation est inconfortable mais notre marin tient bon !! Nous avons vécu avec lui de grand moments d'émotions au moment de contourner le mythique phare de Wolf Rock dans les Cornouailles, marque de parcours habituelle des grandes épreuves de course au large, puis lors de son arrivée à Roscoff, port d'arrivée de l'étape. Ce parcours lui aura également réservé son lot de surprises : première montée au mât (13 mètres de haut tout de même) et première casse matérielle avec la rupture de son bout-dehors, pièce lui permettant d'envoyer le spi. Au final, cette seconde étape l'a conforté dans le fait que la course au large correspond pleinement à ses attentes : sacrée dose d’aventure et d’intensité à la fois physique, psychologique et émotionnelle…

Traverser la Manche n'est pas anodin, passer plus de 5 nuits en mer non plus... Ce sont des premières pour moi ! Là encore, l'aventure était au rendez-vous ! 

2_0.jpg
Départ de l'étape 2

ETAPE 3 : ROSCOFF - LES SABLES EN PASSANT PAR BORDEAUX

Compte tenu du passage d'une dépression avec des vents soufflant à plus de 50 nœuds, la course fut reportée de quelques jours. L'occasion pour notre marin de réparer son bout-dehors avant de rentrer en Vendée pour y reprendre des forces, entouré de sa famille. Dans une ambiance humide, le départ de la dernière étape est donné le dimanche 23 août pour parcourir les 500 milles restants permettant aux concurrents de regagner Les Sables d'Olonne après un passage au large de l'estuaire de la Gironde et après avoir enroulé l'Ile d'Yeu. Sur la première partie du parcours, les efforts de notre skipper sont récompensés puisqu'il passe la pointe de la Bretagne en 35ème position ! Par la suite, la navigation se complique avec le passage d'un front drid générant une houle et des vents importants (plus de 35 nœuds) . Un concurrent perd sa voile tandis qu'un autre voit son bateau fissuré prendre l'eau... Notre navigateur tient le coup et relativise car il a confiance en son bateau et cet épisode lui permet d'engranger de l'expérience. La seconde partie du parcours est rapide et malgré la fatigue, les conditions sont là pour tirer sur les machines ! Gauthier Verdon profite de belles sessions de glisse, avec des surfs à plus de 14 nœuds ! Il arrivera au port des Sables d'Olonne à 4h00 du matin, heureux d’avoir réalisé son objectif !

 

1_1.jpg
Départ de l'étape 3

 

Bilan de la course ? Notre skipper valide son parcours en course pour la Mini Transat 2021 ! Nouveaux objectifs pour Gauthier Verdon ? Valider son parcours hors course tout en menant de front ses projets familiaux et professionnels, mais également continuer les entrainements en course. L'aventure continue !  En octobre prochain, notre skipper participera donc au Trophée Marie Agnès Peron, un parcours de 220 milles au départ de Douarnenez ! 

« Il faut en permanence se mobiliser pour faire avancer le bateau, être "dessus" même dans les moments les plus difficiles, y compris lorsque le doute s’installe. Un peu comme un entrepreneur pour faire avancer un projet : aller chercher la motivation au plus profond de soi, quelles que soient les circonstances, savoir faire preuve de "self-leadership" ».

Suivre l'aventure de Gauthier Verdon : La Transat de Gauthier en Solitaire
Lire le Communiqué de Presse TGS France : TGS France s'engage derrière l'un de ses collaborateurs
 

Crédit Photo de Couverture : @Jean-Baptiste d'Enquin

Articles similaires

Le 05.03.2020

Augustin, collaborateur chez TGS France, revient sur son aventure 4L Trophy

Augustin Haucourt, alternant chez TGS France au Havre, revient sur sa participation au 4L trophy en février dernier. Sponsorisé par TGS France, celui-ci a eu l'opportunité de participer à une aventure hors du commun pour concrétiser son rêve et et ainsi partager ses valeurs au sein du cabinet !
Contactez-nous