TGS France lance le 1er Team d’athlètes 100% parasportifs

Partager sur :
Team athlète parasportif tgs france

À l’occasion du lancement de son nouveau projet d’entreprise, TGS France dévoile la création d’un Team sportif composé de cinq athlètes handisport qu’il soutiendra jusqu’en 2024. Un projet qui fait écho aux valeurs du groupe et à son engagement en faveur des personnes en situation de handicap depuis plus de 10 ans.

Un projet sportif basé sur l’humain

Le Groupe TGS France est déjà partenaire de nombreux clubs et associations sportives en France. Le monde du sport et celui de l’entreprise partagent un certain nombre de similitudes, notamment au travers des valeurs, des qualités que l’on retrouve chez le sportif, mais aussi chez le chef d’entreprise telles que le dépassement de soi, le goût du challenge, la combattivité.

Avec le lancement de son Team d’athlètes parasportifs, le groupe a souhaité poursuivre son soutien dans le milieu du sport en allant au-delà de la performance. Ce projet est avant tout fondé sur l’humain, qui est au cœur du nouveau projet d’entreprise et des valeurs du groupe de respect, de responsabilité, de solidarité et d’engagement.

L’humain est favorisé depuis plus de 10 ans chez TGS France avec son engagement pour l’employabilité des personnes en situation de handicap à travers son Entreprise Adaptée Socia3 et récemment avec le lancement de sa Mission Handicap. Et c’est ainsi qu’est né le 1er team d’athlètes français 100% parasportifs.

5 athlètes, 5 sports, 1 même objectif

Le Team TGS France est composé de 5 athlètes, de 5 disciplines sportives différentes, avec des expériences olympiques et palmarès variés, mais qui ont tous le même objectif : se préparer aux échéances sportives majeures de 2024.

Le Groupe sera présent à leurs côtés jusqu’en 2024, nous leur souhaitons d’atteindre leurs objectifs en réalisant de belles performances !

Charlotte Fairbank
Charlotte FAIRBANK, 30 ans

Charlotte Fairbank est la N°3 française en tennis fauteuil. C’est à 24 ans qu’elle découvre ce sport qui devient une véritable passion. Elle décide alors de mener une carrière de joueuse professionnelle et d’atteindre le plus haut niveau mondial. En parallèle, elle fait des études de droit avec une spécialité dans le médical et les erreurs cliniques.

Lucas Mazur
Dorian FOULON, 24 ans

Pour Dorian Foulon, sa passion est le cyclisme sur route et sur piste. Malgré son handicap, il roule dans l’équipe « Occitane Cyclisme Formation » en national 1 au côté de ses équipiers valide. Vice-Champion du monde du contre la montre, en 2021 il devient Champion paralympique et recordman du monde de poursuite individuelle.

Son objectif : être le 1er athlète au monde à faire les JO valide et para.

Lucas Mazur
Lucas MAZUR, 24 ans

Lucas Mazur est le n°1 mondial de sa discipline : le badminton. Après s’être essayé à plusieurs sports, il se met avec succès au badminton.  En décembre 2016, il est élu joueur international handicapé de l’année. Puis c’est en 2019 que Lucas connait la consécration en devant double champion du monde de sa catégorie à Bâle en Suisse. Il remporte l’or en simple et l’argent en double lors des Jeux de Tokyo.

Matéo Bohéas
Matéo BOHEAS, 25 ans

Matéo Bohéas pratique le tennis de table. Il découvre rapidement les plus grandes compétitions de para tennis grâce à de nombreux atouts qui font de lui un joueur redoutable. À seulement 2019, Matéo se hisse dans le Top 4 mondial, synonyme de qualification pour les Jeux de Rio. Après un quart de final en simple et une 4e place en double, l’expérience acquise à Rio lui a permis d’être un adversaire de taille lors des Jeux de Tokyo où il devient vice-champion paralympique.

Typhaine Soldé
Typhaine SOLDE, 20 ans

Typhaine Soldé est notre benjamine du haut de ses 20 ans. Sa discipline : le saut en longueur. Elle s’entraine à Tours. Après avoir pratiqué le handball chez les valides, elle découvre l’athlétisme et progresse très vite. À 17 ans, elle participe à ses 1ers championnats du monde à Dubaï où elle explose son record personnel en sautant 4m84. Elle se qualifie aux Jeux de Tokyo et y engrange un maximum d’expérience en vue de Paris 2024.