La prime exceptionnelle de pouvoir d'achat reconduite pour 2021

La prime exceptionnelle de nouveau mobilisable pour les employeurs souhaitant offrir un bonus à leurs employés.

Partager sur :
prime macron

Dans la continuité de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat créée fin 2018 dans un climat social tendu, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat dite « prime Macron » sera reconduite à nouveau en 2021.

Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat : quels montants ?

Il est envisagé que la prime puisse être versée dès le jour du dépôt du projet de loi, et jusqu’à début 2022. Aussi, et compte tenu du caractère incertain de reconduction et/ou modification de certaines dispositions précédemment prévues, il apparait prudent de patienter afin de connaitre avec exactitude les modalités prévues pour ces versements. Le projet de loi n’est pas déposé à ce jour. La Loi devrait être votée cet été.

En 2020, pour être exonérée la prime devait être d’un montant maximum de :

  • 1 000 euros pour les entreprises dépourvues d’accord d’intéressement ;
  • 2 000 euros pour les entreprises qui ont mis en œuvre un accord d’intéressement à la date de versement de cette prime.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à la prime de 2020.

Ce qui ne devrait pas changer en 2021

  • Exonérée de contributions, cotisations sociales et d’impôt sur le revenu ;
  • Versée aux salariés dont la rémunération perçue au cours des 12 derniers mois précédant le versement de la prime est inférieure à 3 SMIC annuels ;
  • Modulable en fonction du salaire, du temps de présence et / ou de la catégorie professionnelle ;
  • Ne doit se substituer à aucun élément de rémunération existant ;
  • Doit être mise en place par décision unilatérale de l’employeur ou accord d’entreprise.

Les nouveautés annoncées pour 2021

Dans cette nouvelle version, le gouvernement souhaite que les « travailleurs de la 2ème ligne » bénéficient en priorité de la prime. On parle ici des salariés sur le terrain ou encore en contact avec le public et donc exposés à un risque sanitaire direct. Dans ce cas de figure, la limite d’exonération serait portée à 2000 euros par salarié si l’entreprise ou la branche s’engage formellement à des actions de valorisation de ces travailleurs.

Pour rappel

Il est clairement défini que la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat ne doit pas se substituer aux autres rémunérations préalablement obligatoires définies dans une convention ou un accord collectif, et n’a pas vocation à remplacer de quelconques augmentations salariales. Mais elle reste une opportunité à ne pas négliger pour apporter une satisfaction supplémentaire à ses salariés.

Nos derniers articles liés

retour en présentiel
Gestion RH
Management

Réussir le retour en présentiel de ses équipes

Le retour en présentiel dans les bureaux est un enjeu essentiel pour les entreprises. Elles devront tout mettre en œuvre pour garantir la sécurité de leurs collaborateurs, tout en leur donnant l'envie de revenir.

Nos services pour vous accompagner dans la gestion de vos salariés

Accord d'interessement

En savoir plus

Gestion de la paie et des RH

En savoir plus

TGS France Paie : externalisation de la paie

En savoir plus

Audit Paie et RH

En savoir plus