Impôt sur le revenu : campagne 2020

Quand et comment déclarer les revenus perçus en 2020 ?

Partager sur :

L’entrée en vigueur du prélèvement à la source, depuis le 1er janvier 2019, ne dispense pas d’établir une déclaration d’impôt. Quels sont les nouveaux délais à respecter suite à la pandémie de Covid-19 pour remplir et déposer votre déclaration de revenus ? Quelles sont les nouveautés liées à l’impôt sur les revenus de 2019 déclarés en 2020 ?

Calendrier de la déclaration des revenus

En raison de l’importante crise sanitaire qui touche la France, la campagne de déclaration des revenus 2020 est décalée afin de permettre à tous les acteurs de s’adapter.

Initialement fixée au 14 mai 2020, la date limite de dépôt de la déclaration 2042 papier a été décalée au 12 juin 2020 à 23h59 pour les RARES personnes qui s’acquittent de cette obligation par voie postale (contribuables résidant dans une zone où aucun service mobile n’est disponible, résidence principale non équipée d’un accès à internet ou contribuable n’étant pas en mesure de faire sa déclaration en ligne).

Pour les déclarations effectuées en ligne, l’échéance varie en fonction de votre département de résidence à la date du 1er janvier 2020 :

  • départements 01 à 19 (zone 1) et non-résidents : jeudi 4 juin à 23h59,
  • départements 20 à 54 (zone 2) : lundi 8 juin à 23h59,
  • départements 55 à 974/976 (zone 3) : jeudi 11 juin à 23h59.

Suite à la validation de la déclaration de vos revenus perçus en 2019, l’administration fiscale vous communiquera votre nouveau taux de prélèvement à la source. Celui-ci s’appliquera à compter du 1er septembre 2020 et ce jusqu’au 31 août 2021 (sauf demande d’actualisation).

Fin juillet 2020, votre avis d’imposition sera disponible dans votre espace en ligne sur www.impots.gouv.fr ou vous sera envoyé.

Enfin, sachez que, si vous vous êtes trompé dans votre déclaration, vous aurez jusqu’à mi-décembre 2020 pour corriger votre déclaration en ligne sur impots.gouv.fr.

Barème de l’impôt sur les revenus de 2019

La loi de finances pour 2020 modifie en profondeur le barème progressif de l’impôt sur le revenu.

En effet, une baisse d’impôt est accordée aux foyers les plus modestes, grâce :

  • À l’abaissement du taux de la deuxième tranche du barème de l’IR de 14 % à 11 % ;
  • À un aménagement de la décote applicable aux faibles revenus.

Barème impôt revenus 2019

A noter que pour les foyers les plus fortement imposés, la baisse d’impôt est partiellement voire totalement neutralisée :

  • L’avantage fiscal est limité à 126 euros pour les contribuables qui relèvent de la tranche d’imposition à 30%.
  • Aucun avantage fiscal n’est octroyé aux contribuables relevant des tranches à 41% et 45%.

Actualisation du barème kilométrique

Les salariés qui utilisent leur véhicule personnel pour des besoins professionnels peuvent déduire leurs frais de déplacement, au titre des frais professionnels, selon un barème des indemnités kilométriques. Pour le calcul de l’IR 2020 (revenus 2019), le barème a été revalorisé à hauteur de 1% pour l’ensemble des véhicules et est donc le suivant :

Barème kilométrique 2020 applicable aux automobiles

Barème kilométrique 2020 applicable aux motos (cylindrée > 50 cm3)

Barème kilométrique 2020 applicable aux cyclomoteurs

Dispense de déclaration pour certains contribuables

Cette année, certains contribuables dont la déclaration préremplie par l’Administration est exacte n’auront pas besoin de remplir une déclaration de revenus.

Si la liste des personnes concernées doit encore être précisée par décret, le gouvernement a d’ores et déjà annoncé que seront concernés les contribuables :

  • taxés en 2019 uniquement sur des catégories de revenus pré-remplissables par l’administration (sont donc exclus les contribuables percevant des revenus fonciers, les travailleurs indépendants, ceux percevant des BIC, BNC, BA  ou encore des pensions alimentaires et ceux bénéficiant de crédits ou réductions d’impôt) ;
  • qui n’ont pas signalé de changement d’adresse ou de situation de famille pour 2019 ;
  • qui n’ont pas créé d’acompte de prélèvement à la source en 2019.

Seront donc principalement concernés les salariés et les retraités :

  • dont les revenus ne changent pas
  • qui ne perçoivent aucun autre revenu que leur salaire ou leur pension
  • qui ne bénéficient d’aucun crédit d’impôt
  • qui n’ont aucun changement de situation à déclarer ou autre information à ajouter.

Dans ce cas, si la déclaration préremplie par l’administration est exacte, ces chanceux contribuables n’auront rien à faire. Leur déclaration sera considérée comme tacite comme le prévoit la loi de finances pour 2020. Mais c’est loin d’être le cas pour les travailleurs non-salariés dont les revenus varient par nature ! Il est donc important que vous transmettiez à votre conseiller habituel tous les documents nécessaires à l’établissement de votre déclaration de revenus 2020.

TGS France vous accompagne dans la gestion de votre fiscalité

Conseil en fiscalité

En savoir plus

Rémunération du dirigeant

En savoir plus

Gestion de patrimoine

En savoir plus

Pass'Fiscal

En savoir plus