Coronavirus : aides exceptionnelles à l'embauche pour les jeunes

Dans le cadre du plan #1jeune1solution, le gouvernement a mis en place des aides exceptionnelles au recrutement des jeunes de moins de 26 ans, des apprentis et des alternants en contrat de professionnalisation. Ces aides sont prorogées jusqu'au 31 mai 2021 pour l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans et jusqu'au 31 décembre 2021 pour les apprentis et les contrats de professionnalisation.

Partager sur :
Aide embauche jeune

Dans le cadre du plan de relance mis en place pour lutter contre les conséquences économiques de la Covid-19, le gouvernement a créé une aide exceptionnelle pour favoriser l’embauche des jeunes de moins de 26 ans, des apprentis et des alternants en contrat de professionnalisation.

Ce dispositif baptisé « 1 jeune 1 solution » est accessible à tous les employeurs du secteur privé, les entreprises et les associations.

Le montant de l’aide peut aller jusqu’à 8000 €.

Ces aides sont disponibles jusqu’au 31 mai 2021 pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans et jusqu’au 31 décembre 2021 pour les apprentis et les contrats de professionnalisation.

Modalités de l’aide à l’embauche d’un jeune

Voici un tableau qui récapitule :

  • Les entreprises, contrats et populations concernées,
  • Les conditions d’octroi,
  • Les modalités pour bénéficier de ces aides,
  • Le montant maximum de l’aide pour chaque type d’aide.
(*) Pour les entreprises de 250 salariés et plus = > celles assujetties à la taxe d'apprentissage doivent = ne pas être redevables de la CSA au 31/12/2021 (c’est-à-dire compter au moins 5% d'alternants dans leurs effectifs annuels moyens) OU compter au moins 3% d'alternants dans leurs effectifs annuels moyens au 31/12/2021 et avoir augmenté d'au moins 10% leur nombre d'alternants vs.2020. > celles non assujetties à la taxe d'apprentissage doivent compter au moins 5% d'alternants dans leurs effectifs annuels moyen au titre de l'année 2021. ** Pour les apprentis préparant un diplôme de niveau IV ou inférieur, c'est l'aide unique pour la première année qui est portée à 5.000€ ou 8.000 € selon l'âge de l'apprenti.

(*) Pour les entreprises de 250 salariés et plus =

> celles assujetties à la taxe d’apprentissage doivent =
ne pas être redevables de la CSA au 31/12/2021 (c’est-à-dire compter au moins 5% d’alternants dans leurs effectifs annuels moyens)

OU

compter au moins 3% d’alternants dans leurs effectifs annuels moyens au 31/12/2021 et avoir augmenté d’au moins 10% leur nombre d’alternants vs.2020.

> celles non assujetties à la taxe d’apprentissage doivent compter au moins 5% d’alternants dans leurs effectifs annuels moyen au titre de l’année 2021.

** Pour les apprentis préparant un diplôme de niveau IV ou inférieur, c’est l’aide unique pour la première année qui est portée à 5.000€ ou 8.000 € selon l’âge de l’apprenti.

Vous envisagez d’embaucher un jeune en CDI, CDD, en apprentissage ou en contrat de professionnalisation, n’hésitez pas à contacter notre pôle d’expertise sociale pour connaitre toutes les modalités de ces aides à l’embauche exceptionnelles.

Nos services pour la gestion de vos salariés

Gestion de la paie et des RH

En savoir plus

TGS France Paie : externalisation de la paie

En savoir plus

Conseil en recrutement

En savoir plus