Épargne salariale : quels avantages fiscaux et financiers ?

Découvrez les avantages fiscaux et financiers inhérents à la mise en place de l’épargne salariale pour l’entreprise, mais aussi les salariés.

Partager sur :
Epargne salariale : quels avantages ?

Comme évoqué dans nos articles précédents sur le fonctionnement et les modalités de mise en place, l’épargne salariale est l’un des dispositifs les plus avantageux pour une entreprise et ses salariés. Mais concrètement, quels sont les bénéfices fiscaux et financiers, pour l’entreprise et pour les salariés ? Dans cet article, découvrez les conseils d’Hélène Maillard, juriste en droit social et de Théry le Bideau, conseiller en protection sociale. 

Épargne salariale : quels sont les avantages pour l’entreprise ?

Le premier avantage de l’épargne salariale est que les sommes versées sont exonérées de charges sociales patronales.

Dans les entreprises de moins de 50 salariés, elles ne sont pas non plus assujetties au forfait social.

Le deuxième avantage est la maîtrise des coûts. En effet, pour l’intéressement, on fixe un objectif déterminé en fonction des besoins de l’entreprise, afin de maîtriser l’enveloppe qui sera versée.

Pour les entreprises ayant mis en place un système d’abondement, celui-ci sera déductible du résultat de l’entreprise d’un point de vue fiscal.

Pour les entreprises de moins de 50 salariés, l’abondement sera également exonéré de charges sociales et de forfait social.

Épargne salariale : quels sont les avantages pour les salariés ?

Pour les salariés, les sommes perçues au titre de l’épargne salariale sont exonérées de cotisations salariales. Néanmoins, elles ne sont pas exonérées de CRG et de CRDS. Mais ces contributions sont relativement limitées. Par exemple, si l’employeur verse 1000 €, le bénéficiaire touchera alors 903 €.

De plus, le salarié peut être exonéré d’impôt sur le revenu s’il place les sommes sur un plan d’épargne entreprise.

Comment l’épargne salariale est-elle investie ?

L’épargne salariale est investie sur des placements financiers. Le salarié a donc la possibilité de gérer librement ses fonds. Il pourra alors décider de placer son argent sur des supports financiers plus risqués, ou sur des supports plus sécuritaires. Il peut également se faire accompagner par un gestionnaire des plans d’épargne pour le pilotage de son épargne.

Nos offres liées

protection sociale

Placements

En savoir plus

Succession

En savoir plus

Gestion de la paie et des RH

En savoir plus

TGS France Paie : externalisation de la paie

En savoir plus
Rédigé par

Thery Le Bideau Conseiller en protection sociale TGS France