Cette réponse a été mise à jour le 04/06/2021.

Le médecin du travail peut, jusqu’au 1er août 2021, prescrire ou renouveler des arrêts de travail aux salariés des entreprises ou établissements dans lesquels il intervient qui sont atteints ou suspectés d’infection à la Covid-19. Il peut également établir pour les salariés vulnérables de ces entreprises ou établissements, un certificat médical afin de les placer en activité partielle ou en télétravail quand cela est possible.

Le médecin du travail peut établir une lettre d’avis d’interruption de travail, la transmettre à l’employeur et au salarié ainsi qu’au service de santé au travail dont relève ce dernier.

Le salarié doit alors transmettre dans les 2 jours cet avis à sa CPAM de rattachement.

Ordonnance du 10 février 2021 n°2021-135

Dirigeants, employeurs, découvrez toutes les réponses aux questions que vous vous posez dans notre foire aux questions dédiée à la crise du Coronavirus.