L’entretien individuel : un outil de gestion RH

L'entretien professionnel du salarié est obligatoire depuis la loi "Formation" du 5 mars 2014. Quelles sont vos obligations ? Quelle est son utilité ? Quelles sont les formalités à respecter ? Décryptage de nos consultants en ressources humaines.

Partager sur :
entretien professionnel

L’entretien professionnel du salarié est devenu obligatoire depuis la loi « Formation » du 5 mars 2014 (loi n°2014-288).

Une simplification des entretiens individuels

Auparavant, il existait plusieurs types d’entretiens individuels : entretien de seconde partie de carrière +45 ans, entretien professionnel (ancienne version), entretien annuel d’évaluation, entretien de bilan d’étape professionnel…

Désormais, seuls 3 types d’entretiens sont obligatoires :

  1. l’entretien professionnel (nouvelle version),
  2. l’entretien bilan (tous les 6 ans)
  3. l’entretien annuel d’évaluation (selon les branches professionnelles).

Ces rendez-vous sont des outils incontournables de la gestion du personnel.

L’entretien professionnel obligatoire

L’employeur doit proposer un entretien sur les « perspectives d’évolution professionnelle » au moins une fois tous les 2 ans. Cet entretien doit également être proposé systématiquement :

  • Au retour d’absences de longue durée (congé maternité, congé parental d’éducation, congé de soutien familial, congé d’adoption ou congé sabbatique, arrêt longue maladie),
  • À l’issue d’une période d’activité à temps partiel articulée au congé de maternité ou d’adoption,
  • À l’issue d’une période de mobilité volontaire sécurisée ou d’un mandat syndical.

Cet entretien doit être formalisé par écrit et une copie du document doit être remise au salarié.

L’entretien-bilan ou entretien sexennal

Tous les 6 ans, un entretien doit permettre de dresser un « état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié » et de faire un point sur :

  1. les formations dont il a pu bénéficier,
  2. sur son évolution professionnelle,
  3. sur son évolution de salaire.

En cas de manquement à plusieurs de ces critères, l’employeur doit verser une pénalité de 3000 € sur le compte personnel de formation (CPF) de son salarié : il s’agit d’un abondement dit « correctif ».

Cet entretien doit être formalisé par écrit et une copie du document doit être remise au salarié.

Utilité de l’entretien professionnel

Pour le salarié : 

  • S’informer sur les évolutions d’emploi dans l’entreprise et dans la branche, se positionner par rapport à ces évolutions ;
  • Réfléchir et agir sur les compétences qu’il estime nécessaires à son propre développement, au maintien ou à l’évolution de sa qualification ;
  • Être accompagné dans l’élaboration d’un projet professionnel, avoir une vision de son parcours professionnel, en devenir acteur.

Pour l’employeur :

  • Anticiper les évolutions en termes de GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) ;
  • Développer le capital « compétences » de l’entreprise ;
  • Accompagner le changement et assurer la capacité d’adaptation de l’entreprise aux évolutions du marché ;
  • Élaborer un plan de formation pluriannuel et ne plus répondre à des demandes de formation au coup par coup ;
  • Communiquer à l’avance sur les changements qui pourraient affecter l’organisation du travail, de l’entreprise ou les compétences nécessaires.

Entretiens individuels : comment les différencier ?

TGS France vous aide à faire la différence entre tous les types d’entretiens individuels existants (entretien professionnel, entretien-bilan et entretien annuel d’évaluation).

Entretien professionnelEntretien-bilanEntretien annuel d’évaluation
ObligatoireObligatoireNon obligatoire, sauf dispositions conventionnelles
Acte d’anticipation et d’accompagnement, relation de conseilBilan des 6 dernières années, relation de conseilActe de management, relation hiérarchique
Objectif : Gérer les compétences pour l’avenirObjectif : préserver l’employabilité du salariéObjectif : Faire le bilan des résultats de la collaboration et définir les objectifs opérationnels à venir
Posture d’information et de conseilPosture d’information et de conseilPosture d’évaluation
Période : les 2 années à venirPériode : les 6 dernières annéesPériode: année écoulée et année à venir
Mot clé : AnticipationMots-clés : Formation, évolution professionnelleMot clé : Performance

En conclusion, s’il est bien utilisé et correctement mené, l’entretien individuel permet de faire progresser et de motiver le salarié, d’adapter vos méthodes de management et l’organisation de l’entreprise en fonction des retours de vos employés. L’ambiance n’en sera que meilleure et la performance améliorée !

Nos consultants en ressources humaines vous accompagnent dans la mise en œuvre de cette obligation.

TGS France vous accompagne dans la gestion de vos salariés

Conseil en management

En savoir plus

Gestion de la paie et des RH

En savoir plus

TGS France Paie : externalisation de la paie

En savoir plus

Mise en place du télétravail

En savoir plus

Test de personnalité VHA®

En savoir plus

Audit Paie et RH

En savoir plus